Déferrisation

La présence de fer dans l’eau peut, en fonction de sa teneur et de son utilisation, poser divers problèmes tels que la non potabilité ou encore les dépôts.

Le coût de l’eau de distribution en permanente augmentation pousse de plus en plus d’industries et même de particuliers à se tourner vers d’autres  sources d’approvisionnement  tels que les puits artésiens.  Or il n’est pas rare que la teneur en fer de ces eaux soit relativement suffisante pour justifier un traitement de celles-ci.

En présence de fer sous forme solide, celui-ci pourra facilement être éliminé par filtration.

Par contre, pour le fer sous forme dissoute on aura principalement recours à trois différentes techniques :

– Le traitement par échange d’ions sur une charge de zéolite, structure cristalline poreuse de silicate d’aluminium. Ce type de traitement présente l’avantage d’éliminer le fer mais également, entre autre, la dureté.

– Le traitement par filtration sur une charge de matériau calcaire qui sera éventuellement précédé d’une oxydation du fer par injection d’air ou d’un produit oxydant tel que le chlore, l’ozone ou le peroxyde d’hydrogène.

– Le traitement par filtration sur une charge dite biologique.

Les produits liés à : Déferrisation