Tours de refroidissement

Les circuits ouverts ou semi-ouverts de la tour de refroidissement alimentée en eau de ville sont fréquemment confrontés aux problèmes d’entartrage.

De plus, du fait de l’évaporation de l’eau utilisée pour le refroidissement, la concentration en sels dissous augmente rapidement, favorisant ainsi les dépôts.

En raison de multiples facteurs, la corrosion peut également apparaître, souvent accélérée par la présence de cuivre dans le circuit. Elle aura tendance à se poursuivre si des dépôts de tartre ou de boue sont présents et rendus poreux par l’inclusion de matières organiques.

Le brassage d’air dans l’eau de refroidissement à tendance à enrichir celle-ci en impuretés telles que des poussières ou des micro-organismes.  Or le circuit de refroidissement, par sa température modérée,  son apport permanent d’oxygène…, réunit toutes les conditions favorables au développement d’organismes vivants comme des algues ou des bactéries.

Par conséquent et afin de maintenir la tour de refroidissement en bon état de salubrité et de fonctionnement, on veillera à prévenir des problèmes précités par un adoucissement de l’eau, l’injection de produits de conditionnement anticorrosion, antitartre et biocide ainsi que par l’utilisation d’un dispositif de déconcentration.

Les produits liés à : Tours de refroidissement